Epinal, 1799 ; Orléans, 1871

1832

H. 23,6 cm ; l. 29,5 cm (sans cadre)

M0536_C.251

Prise depuis la rive gauche de l’Augronne sur le pont du Moulin aujourd’hui disparu, cette vue délivre un aspect méconnu aujourd’hui du passage de la rivière, ce dernier étant recouvert par un dallage en béton, vraisemblablement posé lors des travaux menés par Jutier à la fin des années 1860.
L’encorbellement encore visible à cette époque signale l’intégration de la rivière dans l’aménagement urbain et date la construction des maisons concernées de l’époque médiévale. Si l’usage de la dérivation du cours d’eau à cet endroit n’est pas documenté, nous pouvons supposer qu’il répond à une fonction utilitaire dans le fonctionnement des thermes à proximité.