Cholet, 1926 ;

1986

H. 150 cm ; l. 150 cm

M0536_2010.1.1

François Morellet est l’un des principaux acteurs français de l’abstraction géométrique, mouvement artistique caractérisé par l’utilisation de formes géométriques et l’usage d’un minimum de couleurs. Il a développé une œuvre originale, élaborée souvent en série à l’aide de signes géométriques issus de systèmes simples et préfigurant le minimalisme. ; Le titre de l’œuvre associe les termes « gratter » et « gravure ». L’artiste décrit d’ailleurs cette série d’œuvres comme « un carré de contre-plaqué où était dessinée une forme géométrique simple à l’aide d’un clou. Suivant le fil du bois, l’incision du clou pouvait provoquer une simple ligne ou un arrachage plus ou moins important des fibres du contre-plaqué.» Les veines de bois visibles et les traces de déchirures renvoient aux tremblements de la main d’artiste dans la production d’une œuvre. Gratture est caractéristique du goût de l’artiste pour l’association originale de concepts détournés et de matériaux diversifiés. Ce terme témoigne de ce décalage plein d’humour dadaïste qui fait la singularité de François Morellet dans le milieu de l’art abstrait conceptuel.

François Morellet is one of the main figures in France of geometric abstraction, an artistic movement that can be characterised by the use of geometric forms and a restricted colour palette. He developed an original body of work, often relying on series and geometrical signs from simple systems. His art can be described as a precursor to minimalism. ; The title of this work associates the terms “scratch” and “engraving”. The artist described this series of pieces as a “block of plywood on which a simple geometrical form has been drawn with the help of a nail. Following the grain of the wood, the nail was able to create a simple line or a more or less large extraction of the plywood’s fibres.” The visible veins in the wood and the traces of tearing suggest the trembling hand of the artist during the production of the work. Scratchgraving is representative of the artist’s taste for original combinations of concepts, reimagined ideas, and diverse materials. The term itself is a testament to François Morellet’s dadaist sense of humour, which set him apart from his peers in the world of conceptual abstract art.