Femme et enfants
Femme et enfants
Troyes, 1882 ; Troyes, 1960

1904

H. 46 cm ; l. 55 cm (sans cadre) ; H. 62 cm ; l. 71 cm (avec cadre)

M0536_72.12.23

La femme, adossée à un tronc d’arbre, entoure de ses bras deux enfants posés sur chacune de ses cuisses, illustrant ainsi la protection et la douceur associées à la maternité. La vivacité du rouge de la robe et les contours peints en noir donnent du relief aux personnages et en font les éléments principaux de la toile. Les franches nuances de vert et bleu structurent le sol et l’arrière-plan, confirmant la domination de la couleur. ; Formé à l’École des beaux-arts de Paris, Maurice Marinot expose aux Salons des Indépendants et aux Salons d’Automne, de 1905 à 1913. Marqué par le Fauvisme, il trouve l’inspiration dans son quotidien, qu’il exalte par l’utilisation de couleurs éclatantes et de formes simplifiées. Ce tableau fait partie de la donation réalisée par la fille de l’artiste, Florence Marinot, au Musée départemental en 1971. Ce don comprend quatre peintures, vingt objets d’art en verre et quatre-vingt-dix-neuf dessins, datés de 1905 à 1957, offrant ainsi un large panel de son œuvre.

The woman is resting her back against a tree with her arms around two children, one on each thigh, thus illustrating the protective and tender feelings associated with motherhood. Her bright red dress and the use of black outlining add relief to the figures, making them the main elements of the painting. The bold shades of green and blue bring structure to the ground and to the background and reinforce the primacy of colour. ; Maurice Marinot studied at the Paris School of Fine Art and exhibited at the Salon des Indépendants and Salon d’Automne from 1905 to 1913. Influenced by Fauvism, he drew his inspiration from his daily life, which he celebrated in bright colours and simplified forms. This painting belongs to the donation made to the Musée départemental in 1971 by the artist’s daughter, Florence Marinot. The donation comprises four paintings, twenty glass objets d’art and ninety-nine drawings, spanning the period 1905 to 1957, and therefore offers a very wide overview of his work.