Troyes, 1612 ; Paris, 1695

H. 72 cm ; l. 59 cm (sans cadre)

M0536_V.I.75

Le titre de l’œuvre fait référence à l’épisode de l’Évangile de Jean (19, 4-6) où Pilate présente Jésus aux juifs (« voici l’homme »), précisant qu’il ne trouve rien à lui reprocher. Le Christ couronné d’épines pendant sa Passion est l’une des images de dévotion les plus répandues au XVIIe siècle, avec la Crucifixion et la Sainte Face. Ici, le Christ se détache sur un fond dénué de décor, cadré à la manière d’un portrait. La lumière, surnaturelle, évoque sa nature à la fois humaine et divine. Ce type d’œuvre invite le spectateur de l’époque à la compassion et à une introspection face au supplice subi par le Christ. ; Le format d’origine de l’œuvre était plus grand, peut-être rectangulaire. La toile pourrait avoir été transposée sur un châssis de format ovale afin de constituer un pendant avec la Vierge en pleurs, également déposée par le Louvre au musée d’Épinal en 1895. Aujourd’hui, le musée départemental conserve le véritable pendant de la Vierge en pleurs : l’Ecce homo (86.1.1), acheté en 1986.

The title of the work refers to the episode in St John’s Gospel (19: 4-6) in which Pilate presents Jesus to the Jews (“Behold, the man”), saying that he finds him innocent of all charges. Christ crowned with thorns during the Passion was one of the most widespread devotional images in the 17th century, alongside the Crucifixion and the Holy Face. Here, Christ stands out against a plain background, framed in the portrait style. The supernatural light conveys his simultaneously human yet divine status. This type of work inspired compassion and introspection in the viewer of that time confronted with Christ’s torture. ; The work was originally larger and possibly rectangular. The canvas may have been transferred to an oval frame to create a companion piece to the Weeping Virgin, also given to the Musée d’Épinal by the Louvre on a long loan in 1895. The Musée départemental now houses the authentic companion piece to the Weeping Virgin: Ecce homo (86.1.1), purchased in 1986.