75 de ; 125 à

H. 15 cm ; l. 12 cm ; E. 10 cm ; VOLUM. 0,0018

GRD_2008.0.47

La trace d’arrachement indique que la tête a été séparée d’un fond. Le visage est joufflu, les yeux en amande sont percés d’un trou de trépan pour marquer la pupille. Le nez est en trompette, les narines creusées et les lèvres pulpeuses.
Dans les années 1970, ce personnage a été identifié comme étant une représentation de Géta, demi-frère de Caracalla (211-217) que l’empereur fit assassiner. Mais cette interprétation est aujourd’hui remise en cause considérant qu’il s’agit avant tout de la représentation d’un enfant.