Eliézer et Rebecca
Eliézer et Rebecca
Sebenico, 1522 ; Venise, 1563

H. 35 cm ; l. 43 cm (sans cadre) ; H. 45,9 cm ; l. 54,5 cm (avec cadre)

M0536_L.I.81

La scène représente la rencontre d’Eliézer et Rebecca. Intendant de la maison d’Abraham, Eliézer a pour mission de trouver la future femme d’Isaac, fils d’Abraham. Alors qu’il se repose près d’un puits, une jeune femme lui donne à boire. Ce signe lui permet de la reconnaître comme l’épouse destinée à Isaac par Dieu. Cette œuvre évoque les admirables coloris et l’expressivité de Schiavone, l’un des principaux représentants du XVIe siècle vénitien. ; ;

Eliezer découvre Rébecca près d’un puits, lieu de rencontre symbolisant la fécondité et la vie, qui est tout indiqué pour arranger un mariage. En recevant les présents d’Eliezer, elle accepte d’épouser Isaac, selon les coutumes antiques où il est fréquent d’offrir des cadeaux pour sceller une promesse de mariage. Dès le lendemain, Rébecca part rencontrer et épouser son futur mari. L’utilisation par Abraham d’un médiateur pour trouver une femme à Isaac fait écho aux mariages arrangés, qui ne sont pas rares dans les classes élevées de la société de l’Ancien Régime.

Eliezer finds Rebecca close to a well, a meeting place that symbolizes fertility and life and is the perfect place to arrange a marriage. By receiving Eliezer’s gifts, she agrees to marry Isaac in accordance with ancient customs, in which gifts were often given in order to seal a promise of marriage. The next day, Rebecca goes to meet and marry her future husband. Abraham’s use of a go-between to find a wife for Isaac resembles the practice of arranged marriages, which were not uncommon in the upper classes of society during the Ancien Régime.