H. 193 cm ; l. 63 cm ; P. 18 cm ; VOLUM. 0,2189

M0536_L.IV.E.28

Cette pierre tombale de forme légèrement trapézoïdale est un exemple rare de ce type de sculpture au XIIe siècle. Sculptée en haut relief, elle a subi une forte érosion sans doute parce qu’elle était placée à même le sol de l’église. La bordure comporte une inscription latine : « Celui qui repose ici fut un abbé nommé Gui. Il brilla de la triple vertu de Noé, de Job et de Daniel ; tandis que, maître indulgent, il fut partout irréprochable : chemin d’équité, voie de justice, fleur de religion ». L’abbé est représenté dans ses vêtements sacerdotaux : la chasuble (vêtement ouvert sur les côtés et s’enfilant par la tête), l’étole (longue bande d’étoffe portée autour du cou), le manipule (bande d’étoffe portée sur le bras gauche). Il tient le Livre des Évangiles, ainsi qu’une crosse. L’œuvre se trouvait dans le chœur de l’église abbatiale de Chaumousey. Vendus lors de la Révolution française, les bâtiments qui constituaient cette abbaye fondée en 1093 ont presque tous disparu aujourd’hui ; seuls quelques vestiges sont encore visibles près du réservoir de Bouzey.

This slightly trapezoidal tombstone is a rare example of this type of sculpture in the twelfth century. Much of this high relief sculpture has eroded, most likely because of its placement on the ground of the church. The border includes an inscription in Latin: “He who rests here was an abbot named Gui. He shone with the three-fold virtue of Noah, Job, and Daniel; he was kind and irreproachable, exemplifying fairness, justice, and religion.” The abbot is depicted in his ecclesiastical clothing: a chasuble (a wide sleeveless coat that slips over the head), a stole (a long cloth band worn around the neck), and a maniple (a cloth band worn over the left arm). He is holding the Book of the Gospels and a cross. The tombstone was located in the church chancel of Chaumousey. The buildings of that abbey, which dates back to 1093, were sold during the French Revolution and have all but disappeared; only a few vestiges remain near the Bouzey reservoir.