Baccarat, 1870 ; Saint-Dié-des-Vosges, 1962

H. 41,2 cm ; l. 26,6 cm (sans cadre)

M0536_63.5.11

Le bouleau est l’un des sujets favoris de l’artiste, qu’il peint en particulier à l’automne, lorsque les couleurs flamboient. Il fréquente les peintres modernes, notamment Paul Signac qu’il rencontre à plusieurs reprises. Comme eux, il peint dans le style impressionniste, puis post-impressionniste. Il est également l’un des membres fondateurs de l’École de Nancy et participe notamment à l’exposition de 1904 à la Galerie Poirel (Nancy), où le mécène Eugène Corbin acquiert trois de ses toiles.