Ecce homo
Ecce homo
Troyes, 1612 ; Paris, 1695

H. 80,2 cm ; l. 65,6 cm (sans cadre) ; H. 98 cm ; l. 82,4 cm ; P. 5,4 cm ; VOLUM. 0,0436 (avec cadre)

M0536_86.1.1

Le titre de l’œuvre fait référence à l’épisode où Pilate présente Jésus aux Juifs (« voici l’homme »), précisant qu’il ne trouve rien à lui reprocher. Le Christ couronné d’épines pendant sa Passion est l’une des images de dévotion les plus répandues au XVIIe siècle, présentant Jésus comme à la fois homme et divin. Mignard a traité ce sujet à plusieurs reprises. La Vierge en pleurs et l’Ecce homo d’Épinal proviendraient du décor de son propre tombeau, situé dans l’église des Jacobins et pillé lors de la Révolution française.