vers 1630, (?) ; après 1680, (?)

H. 80,5 cm ; l. 54 cm (sans cadre) ; H. 92,5 cm ; l. 66,3 cm ; P. 5 cm ; VOLUM. 0,0307 (avec cadre)

M0536_C.1497.1

Gysbrechts est connu pour ses natures mortes, dont la plupart sont des « Vanités ». Cette catégorie de peintures met en évidence la fragilité et la vacuité de la vie humaine, soumise au passage du temps et à la mort. Certains éléments sont récurrents dans ce type d’œuvres, comme le crâne, la bougie éteinte, le sablier, les fleurs et les éléments fanés ou en cours de décomposition. Chacun a une portée symbolique que les contemporains de l’artiste recherchaient et savaient déchiffrer. Ici, le crâne est posé sur un livre, symbolisant l’inutile quête du savoir dans une vie éphémère. Les dessins pliés remettent en question l’utilité de l’étude de la nature, et peut-être l’activité de l’artiste lui-même ? ; On sait peu de choses de Gysbrechts. Actif à Leyde (Pays-Bas), il a un frère nommé Cornelius, également peintre. Il est d’ailleurs souvent difficile de distinguer leurs œuvres les unes des autres, tous deux ayant développé l’art de la nature morte et du trompe-l’œil.

Gysbrechts is renowned for his still lifes, most of which are “Vanities”. This type of painting depicts the transience and meaninglessness of human life, which is prey to the passage of time. There are certain recurring features in this style of work, such as skulls, snuffed candles, hourglasses and flowers or other items which are withered or in the process of decaying. They each convey a symbolic message which the artist’s contemporaries could identify and decode. Here, the skull is placed on a book, symbolising the futile quest for knowledge in a life which is ephemeral. The folded drawings cast doubt on the usefulness of studying nature, and perhaps on artistic activity itself. ; Little is known about this artist. He worked in Leiden in the Netherlands and had a brother called Cornelius, who was also a painter. It can often be difficult to tell their work apart, as they both mastered the art of still lifes and trompe-l’œil paintings.