Paris, 1848 ; Paris (?), 1887

1878

H. 160 cm ; l. 210 cm (sans cadre)

M0536_L.I.184

Une armée bat en retraite dans un chemin creux bordé d’arbres. Des soldats tombés au combat ou blessés sont au sol et un groupe s’est formé pour défendre l’arrière du convoi en difficulté. Les tirs de fusils des deux armées forment des éclats de fumées blanches dans le froid paysage d’hiver. Cette toile de Médard s’inscrit dans la peinture de batailles de la Guerre de 1870, mettant en avant l’âpreté des combats et la grandeur dans l’échec.