Málaga, 1881 (Espagne) ; Mougins, 1973

1975 de ; 1977 à

H. 37,9 cm ; l. 47,5 cm

M0536_2017.0.9

Dans cette scène, un homme au regard perçant semble interroger un couple dénudé sous le regard de personnages attentifs à la parole délivrée. La gestuelle des mains précise le rôle de chacun : le personnage central est l’astrologue reconnaissable à son manteau étoilé et agitant un de ses doigts sur sa main comme un mouvement de pendule. Un homme assis regarde la femme à ses côtés, les mains croisées, en attente soumise d’une réponse. La femme regarde son compagnon, un doigt porté sur la bouche, en signe d’hésitation. ; ; Cette gravure fait partie de la série de soixante-cinq gravures que Picasso réalise entre le 06 novembre et le 19 décembre 1966. Elle participe à la compréhension du livre illustré Le Cocu magnifique, pièce de théâtre de Fernand Crommelink des années 1920-1921. C’est dans l’atelier de gravures des fils du dramaturge, à Mougins, que l’ouvrage est édité en 1968. Cette épreuve sur vélin de Rives est la cinquième sur cinquante et signée d’un cachet imitant la signature de Picasso. Le tirage a été réalisé entre 1975 et 1977. La gravure est omniprésente dans l’œuvre du maître et se distingue par la variété des techniques utilisées (eau forte, aquatinte, pointe sèche).

In this scene, a man with piercing eyes seems to be questioning a naked couple, watched closely by a group of people hanging on his every word. Each person’s role is indicated by their hand gestures. The central figure is an astrologer, identifiable by his star-spangled cloak, who is swinging one finger like a pendulum. The seated man is looking at the woman beside him, waiting passively for a response with his hands clasped. His female companion has a finger to her mouth, indicating hesitation. ; ; This engraving is one of a series of sixty-five produced by Picasso between 6 November and 19 December 1966. It provides an insight into the illustrated book The Magnificent Cuckold, a play by Fernand Crommelink dating from 1920-1921. The book was printed in the print studio of the playwright’s son in Mougins in 1968. This proof on Vélin de Rives paper is number five of fifty and is signed with a stamp imitating Picasso’s signature. It was printed between 1975 and 1977. Engraving was a major feature of Picasso’s art and is particularly distinctive due to the wide range of techniques used (etching, aquatint, drypoint).