Nantes, 1960 ;

2003

H. 200 cm ; l. 114 cm ; P. 180 cm ; VOLUM. 4,104 (caisson)

M0536_2005.1.1

Dans ses Auto-filmages à partir de 1987, puis ses Petits théâtres optiques après 1995, Sorin réalise des saynètes tragi-comiques où il se met en scène de façon burlesque pour exprimer le caractère insoluble de l’existence, à travers des récits absurdes et poétiques, où flotte l’esprit d’Alfred Jarry ou de Buster Keaton. Dans ses montages holographiques utilisant le renvoi d’images qui s’animent dans un décor ouvragé de maquettes, à travers un miroir semi-transparent, Sorin fait preuve d’une inventivité digne de Méliès. Il est aussi un vidéo-plasticien de son temps qui partage avec son contemporain, Jean Luc Godard, ce regard désabusé de l’introspection et ce doute sur la vertu régénératrice de l’art. Artiste nantais, Sorin est le plus connu des artistes vidéastes français. Élève à l’École des beaux-arts de Nantes de 1983 à 1988, il s’adonne au cinéma et à la vidéo depuis l’âge de quatorze ans. Son propos est de visualiser ses préoccupations sur la création de l’image face au quotidien et sur le rapport incertain entre l’illusion et la réalité, créant comme des rêves matérialisés.

With his Auto-filmages (self-filmed moments) from 1987 onwards and Small Optical Theatres post-1995, Pierrick Sorin creates tragi-comic playlets in which he adopts burlesque roles to express the quintessential meaninglessness of life using appealing absurd and poetic stories which betray the influence of Alfred Jarry and Buster Keaton. Sorin’s holographic montages, which use images reflected in a semi-opaque mirror so that they move in a set decorated with models, display an inventiveness worthy of Méliès. As a video and visual artist in tune with his times, he shares his contemporary Jean Luc Godard’s jaundiced view of introspection and of the power of art to bring about renewal. ; Nantes-born artist Pierrick Sorin is France’s best-known video artist. He studied at the Nantes School of Fine Art from 1983 to 1988, having been a film and video aficionado since the age of fourteen. His aim is to express in visual form his ideas relating to making images in daily life and the uncertain relationship between illusion and reality, thus giving a physical shape to his dreams.