Epinal, 1799 ; Orléans, 1871

H. 25 cm ; l. 32,5 cm (sans support) ; H. 43 cm ; l. 57 cm (avec support)

M0536_2013.0.245

Site de montagne, Le Donon sépare géographiquement la Lorraine et l’Alsace. Repéré dès la fin du XVIe siècle, le sanctuaire qui domine le sommet fait l’objet d’une exploration approfondie à partir de 1692, sous l’impulsion des frères Alliot. Les premières fouilles d’envergure, réalisées en 1820 par Jean-Baptiste Prosper Jollois, permettent de mettre au jour d’importants vestiges mais aussi de constater le pillage du site. Ainsi les deuxièmes et troisièmes édifices ou certains autels votifs relevés par Dom Calmet au XVIIIe siècle ont disparus quand les fouilles de 1820 débutent. Les nombreuses stèles dédiées au dieu Mercure, reconnaissable à ses attributs (caducée, pétase ailé et bourse), ont très tôt suggéré une dévotion particulière à ce dieu. Cependant, quelques autres dieux ont été également représentés : Jupiter, Rosmerta mais aussi un dieu au cerf qui est, peut-être, Vosegus ? La collection de sanguines du musée départemental provient d’un recueil des archives de l’abbaye de Moyenmoutier. Il est possible qu’il s’agisse des dessins réalisés, en 1692, par un moine de cette abbaye, sans exclure qu’il s’agisse de copies plus tardives.