H. 82 cm ; l. 62 cm ; P. 25 cm ; VOLUM. 0,1271

M0536_2013.0.192

Cette stèle incomplète a été mise au jour, entre 1818 et 1823, lors des travaux de forage d’un puits dans l’agglomération antique de Soulosse-sous-Saint-Élophe. De manière classique, le messager des dieux est figuré nu avec un léger déhanchement à droite et il est vêtu d’une chlamyde (tunique d’une seule pièce) assez longue. Le dieu est coiffé du pétase avec deux ailes dotées d’incisions figurant les plumes. Il tient de la main droite une bourse, tandis qu’un caducée est placé dans sa main gauche. Les deux serpents enroulés au-dessus de l’épaule surplombent deux petites ailes lancéolées.