Retable de sainte Anne ; © MDAAC Epinal, cliché Joëlle Laurençon
Retable de sainte Anne ; © LAURENCON Joëlle
Retable de sainte Anne ; © LAURENCON Joëlle
Retable de sainte Anne ; © LAURENCON Joëlle
Retable de sainte Anne ; © LAURENCON Joëlle
Retable de sainte Anne ; © LAURENCON Joëlle
Retable de sainte Anne ; © LAURENCON Joëlle
L. 187 cm ; H. 52 cm ; P. 31,5 cm ; VOLUM. 0,3063 (arcs) ; L. 186 cm ; H. 50,5 cm ; P. 14 cm ; VOLUM. 0,1315 (retable)

M0536_C.1341.1

Placé dans le chœur de l’église, le retable faisait face aux fidèles et participait à la dimension sacrée des rituels. Il relate l’histoire d’Anne, mère de Marie. Joachim présente son offrande pour soigner la stérilité d’Anne et prie ensuite dans le désert. L’ange apparaît pour l’inciter à rejoindre sa femme avant d’annoncer à Anne sa maternité. Les époux se retrouvent à la Porte Dorée puis dans leur maison où naît Marie, qui est amenée dès l’âge de trois ans au Temple pour y être consacrée à Dieu. L’œuvre est issue de l’atelier de la Dormition de la Vierge, dont la production se caractérise par des figures trapues, un traitement minutieux des cheveux souvent ondés, ainsi que des bouches aux commissures tombantes.

Comme nombre de couples de l’"Ancien Testament", Anne et Joachim ne deviennent parents que tardivement. La première scène sculptée sur ce retable montre le refus de leur offrande au Temple, l’infertilité étant signe de malédiction pour les Hébreux. Après que l’ange a annoncé la maternité d’Anne, les époux se retrouvent à la Porte dorée de Jérusalem ; la tendresse de leur étreinte est émouvante. Le couple de donateurs à l’origine de cette commande est également représenté, l’homme à gauche, la femme à droite du retable. Ils sont en position d’orants, c’est-à-dire en prière, au plus près des personnages bibliques, soucieux de montrer leur piété et d’œuvrer pour leur salut.

Like many "Old Testament" couples, Anne and Joachim only become parents late in life. The first scene sculpted on this altarpiece shows the rejection of their offering at the Temple, since infertility was considered by the Hebrews to be a sign of a curse. After the angel announced that Anne would have a child, the couple are at the Golden Gate in Jerusalem; the tenderness of their embrace is touching. The donor couple who commissioned this work is also shown, with the man on the left and the woman on the righthand side of the altarpiece. They are in an orant position, i.e. in prayer, which resembles that of the Biblical figures as closely as possible, since they were anxious to show their piety and earn salvation.