H. 87 cm ; l. 66 cm

M0536_L.Ia.7

La découverte de tesselles de mosaïque dans le jardin de l’école de Grand amène Félix Voulot, alors conservateur du musée départemental des Vosges, à conduire en 1883 un important chantier de fouille qui aboutit rapidement à la mise au jour de l’ensemble du pavement. Le relevé de la mosaïque, ainsi que du bâtiment qui l’abrite, très vite interprété comme une basilique, est confié à Henri Poulain. Au moment de sa découverte, en 1883, la mosaïque de Grand étonne le public par sa bonne conservation générale et cela en dépit de l’existence de lacunes, notamment dans la partie centrale. Dans la petite partie conservée de ce tableau figure un personnage drapé tenant un objet à extrémité courbe et portant un masque de comédie. Il semble s’adresser à un autre individu dont seul est conservée la partie droite du corps. L’interprétation de ce fragment de scène a fait couler beaucoup d’encre. Au moment de la découverte, le personnage principal est interprété par Félix Voulot comme un « berger portant un masque de loup ou de chien » tenant une « cornemuse ou une houlette ». (Thierry Dechezleprêtre, 2017)