Paris, 1733 ; Paris, 1808

H. 20,2 cm ; l. 14,5 cm (sans cadre) ; H. 26 cm ; l. 31,6 cm ; P. 2,2 cm ; VOLUM. 0,0018 (avec cadre)

M0536_D.1920.56

“[...] L’étrangeté de la disposition de ce sombre et sinistre escalier menant à un temple circulaire que l’on aperçoit en haut des marches forment un ensemble d’inspiration presque piranésienne. Les deux lourdes portes de part et d’autre des marches et les barreaux en hauteur, menaçants comme une herse, évoquent assez les estampes des Carcieri, en particulier la Tour ronde, troisième de la série (vers 1479-1750). (Delaplanche, 2007)