Haarlem, 1628 ; Amsterdam, 1682

H. 59 cm ; l. 66 cm (sans cadre) ; H. 78,5 cm ; l. 86 cm (avec cadre)

M0536_L.I.58

Au premier plan de l’œuvre, l’arbre à l’écorce blanche tombé en diagonale est un motif très fréquent chez van Ruisdael, qui sera repris par d’autres artistes. L’importance donnée à la lumière dans le traitement des nuages est également caractéristique du peintre. Van Ruisdael est l’un des principaux peintres de paysage de l’âge d’or hollandais. Les vues de forêts et de marécages, où se mêlent le naturel et le grandiose, sont parmi ses sujets de prédilection.