Bristol, 1945 ;

1984

D. 400 cm

M0536_85.2.1

Né à Bristol en 1945, formé au Collège of Art de Bristol, puis élève du grand sculpteur britannique Antony Caro, Richard Long est l’artiste britannique le plus important du mouvement international du Land Art. Ce courant artistique des années 1960 et d’origine américaine utilise comme médium l’environnement naturel. Les créations de ces artistes sont pour la plupart éphémères et créées en pleine nature. Néanmoins, ils réalisent parfois des installations, des photographies et des films. Traçant les correspondances entre le temps, le lieu, l’espace et la pierre, puis le bois, le sculpteur procède par cueillette, pour créer des installations évoquant une archéologie mystérieuse du paysage. Après avoir créé l’œuvre de façon éphémère dans la nature, il la photographie. Il la crée ensuite dans l’espace d’exposition avec les matériaux naturels qui ont été prélevés. La forme ronde choisie par Richard Long rappelle le temps cyclique, ou le cadran d’une montre. Par leur aspect paisible et discret, les œuvres de cet artiste suggèrent une certaine nostalgie poétique de l’homme contemporain, qui aspire à la solitude dans la nature.

Richard Long was born in Bristol in 1945. He attended the College of Art in Bristol and studied under British sculptor Anthony Caro. He is considered the most important British artist in the international movement of Land Art. Land Art was started in the 1960s in the United States and is known for its use of the natural environment as its medium. These artists typically create ephemeral pieces in nature. However, sometimes they make installations, photographs, and films. Interested in correspondences between time, place, space, rock, and wood, the sculptor gathers materials for his work in order to create installations that suggest a mysterious archaeology behind the landscape. After creating an ephemeral piece in nature, he photographs it. He then recreates the piece in an exhibition space with natural materials he has gathered. The round form chosen by Richard Long recalls the cyclical nature of time, or the face of a watch. The calm and measured aspect of this artist’s work suggests a certain poetic nostalgia with respect to modern humans and their desire for solitude in nature.