Les récits mythologiques nous racontent que l’Homme était à l’origine un être unique, avec une tête à deux visages, avant que Zeus ne décide de le punir en le séparant en deux, condamnant ainsi l’homme et la femme à la recherche de « l’âme sœur » et à une quête perpétuelle de l’amour. De l’Antiquité à l’époque contemporaine, cet ensemble d’œuvres dresse un petit inventaire du couple, du grand amour à ses vicissitudes, à découvrir au gré des collections…

La mythologie antique foisonne de mentions de couples, en premier lieu celui de Zeus, dieu de l’Olympe et Héra, déesse du mariage et protectrice des femmes. C’est dans le jardin des Hespérides, symbole de fécondité, qu’ils s’unissent. Réputée pour sa jalousie, Héra est confrontée aux multiples [...]  En savoir plus

 

Dans le monde romain, deux types d’union étaient en usage, le concubinat qui existait déjà en Orient et concerne la majorité de la population, et le mariage – matrimonium – réservé notamment aux citoyens. Les esclaves, les étrangers et les soldats en sont exclus. En effet, l’un des objectifs du [...]  En savoir plus

 

Selon la Bible, l’homme et la femme sont conçus pour ne faire qu’un. Dans la Genèse, Dieu a créé Ève à partir de la côte d’Adam : ni supérieure, ni inférieure à lui, Ève est destinée à être sa compagne, à ses côtés. La christianisation affirme l’importance du mariage unique et indissoluble comme [...]  En savoir plus

 

À la Renaissance et au XVII e siècle, l’Église met un point d’honneur à défendre la dimension sacrée du couple, qui se doit d’être vertueux. L’ Ancien Testament et le Nouveau Testament, La Légende dorée et les écrits apocryphes véhiculent la vision d’un couple harmonieux et complémentaire, par contraste [...]  En savoir plus

 

Dès la première moitié du XVIII e siècle, les idées des Lumières se diffusent dans la société en incitant les individus à penser par eux-mêmes et à rechercher, non plus seulement leur salut, mais leur bonheur. Au sein du foyer, la femme reste soumise à son mari et prend en charge la tenue du ménage [...]  En savoir plus

 

Au sortir de la Révolution, le mariage devient, par la loi du 20 septembre 1792, un contrat laïc établi entre les deux époux, qui protège notamment leurs intérêts patrimoniaux. Il précède désormais la cérémonie religieuse, voire s’y substitue. Confortée par le Code civil de 1804, cette disposition [...]  En savoir plus

 

Au début du XIX e siècle, l’essor de la presse, puis celui de la caricature, participent à la désacralisation du couple, moqué dans ses travers quotidiens par les dessinateurs. L’imagerie populaire s’empare du sujet dès les années 1820 : adultère, discorde, querelle et défauts exacerbés sont illustrés [...]  En savoir plus

 

Contrairement aux idées reçues, l’artiste travaille rarement seul et le processus de création s’effectue souvent à deux, qu’il s’agisse de couple d’artistes ou de l’artiste et de sa muse. La mince frontière entre le modèle formel et la relation intime prend tout son sens dans l’œuvre d’Henri Guingot [...]  En savoir plus